Enrayer : La définition, les sens et usages du mot

0
486
Enrayer : Définition étymologique, sens et usages

Le mot enrayer est d’une grande complexité, car il prend un grand nombre de formes et peut signifier beaucoup de choses. Bien que son sens courant soit l’action de bloquer, freiner ou stopper un évènement, ce mot désigne bien d’autres choses et présente pour cela un intérêt particulier. Découvrez ici, ce que signifie le mot « enrayer » ainsi que ses différents sens et usages.

Étymologie et origines

Enrayer est un verbe du premier groupe composé du préfixe « En » et du radical « rai » qui, à son tour, est issu du latin classique radius. Ce dernier fait référence aussi bien au rayon d’une roue qu’a une baguette. En ce qui concerne l’origine du mot, elle est nébuleuse. Il semble aussi bien provenir du latin que du gaulois.

En effet, si le radical « rai » provient du latin classique, « raie » qui est, également, une partie possible du mot, vient de pays et de langues différentes. Il est plutôt issu du latin tardif « riga » qui désigne un sillon et du gaulois « rica » qui désigne par contre, une ligne. Ainsi, ce mot désigne étymologiquement l’arrêt du mouvement d’une roue ou alors la déformation d’une ligne.

Différents sens, usages et exemples du mot « enrayer »

Pouvant prendre différentes formes, le mot enrayer peut avoir plusieurs sens selon les milieux dans lesquels il est employé. En premier, la définition du dictionnaire renvoie au fait d’insérer des rais dans une roue.

On parle aussi d’enrayer quand il s’agit de retenir une roue avec un bâton, en usant d’un sabot, d’une chaîne ou d’une corde. En termes plus clairs, il désigne le fait d’entraver le mouvement de la roue d’un moulin, d’une trottinette ou même d’un vélo grâce à un objet ayant des effets sur ses rayons.

Différents sens, usages et exemples du mot "enrayer"

Cette définition du mot est d’autant mieux illustrée par le fonctionnement d’une enrayure. L’emploi de ce dispositif vise à réduire la vitesse d’une voiture en arrêtant le mouvement de ses roues jusqu’à ce qu’elle s’immobilise. En dehors de ce sens, il peut également désigner :

  • L’action par laquelle le fonctionnement d’une machine automatique comme l’arme à feu est bloqué dans son usage. On dit alors, que le mécanisme ou le dispositif s’est enrayé.
  • Le fait de faire un régime pour enrayer la prise de poids
  • L’arrêt de l’évolution d’un processus de mauvaise nature comme une épidémie ou une maladie dans le domaine de la santé
  • Le fait de mettre un terme à certains agissements ou à des abus et des excès. Par exemple, le fait d’enrayer la déforestation ou la pauvreté dans le monde.
  • L’assemblage de pièces de charpentes suivant les rayons d’un cercle en vue de construire un dôme, un comble ou un beffroi
  • Etc.

En dehors de ces différentes définitions, le mot enrayer dispose d’autres significations très peu utilisées en raison de l’évolution de la technologie. Un exemple d’usage de cette forme du mot se trouve dans l’expression française « Enrayer les sillons », qui signifie tracer des sillons. D’ailleurs, le mot « enrayure » issu du verbe enrayer, désigne le tracé du premier sillon dans un champ.

De même, ce mot revient dans certaines phrases ou expressions avec l’emploi de la conjugaison. Ainsi, on peut parler d’une information, d’une maladie ou d’une crise enrayée. Un conflit peut également être enrayé grâce à un état ou une institution pour débloquer une situation.

En gestion fiscale, certains pays comme la France, luttent contre les évadés fiscaux. Par contre, aux États-Unis, le droit de posséder une arme à feu influe sur la sécurité de la population en général et des jeunes en particulier. Ce phénomène doit donc être enrayé.

Synonymes et antonymes

En français, les synonymes du verbe enrayer sont assez nombreux et difficiles à lister. Les plus communs sont les mots arrêter, bloquer, briser, circonscrire, contenir, déjouer, empêcher, endiguer, entraver, étouffer ou freiner. Il est également utilisé pour remplacer les mots gêner, inhiber, juguler, maîtriser, modérer, neutraliser, paralyser, refréner, réprimer et suspendre.

Utilisés en tant qu’adjectif, ses remplaçants sont plutôt les mots, coincer, embouteiller ou saturer. En ce qui concerne ses antonymes, il est l’opposé des mots amorcer, brider, favoriser, inciter, permettre, promouvoir et simuler.

Le mot enrayer signifie alors le fait d’arrêter ou de freiner le développement d’un phénomène ou d’une action en cours d’exécution. Toutefois, ses sens et usages varient entrainant parfois une confusion ainsi qu’une difficulté de compréhension du mot dans son entièreté.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici